Colloque International « La Destruction des Images en bande dessinée » : le Compte-Rendu dessinée

Le colloque « La Destruction des Images en bande dessinée » a eu lieu à la MSH de l’Université de Bourgogne les 7, 8 et 9 novembre.

affiche_def

Je rappelle ici le programme :

Lundi 7 novembre :

10 h : Ouverture

10 h 30            Henri Garric : ouverture à la destruction

Destruction sociale, destruction identitaire, destruction des images

(Modérateur : Henri Garric)

10 h  50 – 11 h 30 :     Elisa Bricco : destruction historique et destruction des images : à propos de la réception de la casse sociale dans des bandes dessinées contemporaines

11 h 30 – 12 h 10 :      Anne Grand d’Esnon : Engendrement et destruction des images chez Alison Bechdel : de la reproduction au récit de soi.

Mises en abyme de la destruction (1)

(Modérateur : Denis Mellier)

14 h 00- 14h40 :         Clotilde Thouret : La destruction des images chez Edika : défiguration et déconstruction.

14 h40 – 15 h 20 :       Siegfried Würtz : Du « Caped Crusader » à la « Bat-like creature » : désiconisation et déshéroïsation de Batman dans quelques comics du Modern Age.

Pause

Excursus

15 h45 – 16 h 25 :       Laurence Grove : Destruction de l’histoire et destruction du modèle « stable » de la bande dessinée: L’exposition Comic Invention

 

Mardi 8 novembre :

Mises en abyme de la destruction (2)

 (Modératrice : Clotilde Thouret)

9 h – 9 h 40 :               Emmanuelle Rougé : La destruction des images dans l’œuvre de Marc-Antoine Mathieu

9 h 40 – 10 h 20 :        Irène Leroy-Ladurie : Saints suaires : de la destruction des icônes à une poétique de l’empreinte dans Blankets de Craig Thompson

Pause

Détruire la bande dessinée

(Modératrice : Irène Langlet)

10 h 40- 11 h 20 :       Isabelle Guillaume : « Cette bande dessinée s’autodétruira dans cinq secondes : l’Invasion Britannique et les planches oubliées de Peter Milligan »

11 h 20 – 12 h 00 :      Denis Mellier : Abstraction : comment le détail défait la bande dessinée.)

12 h 00 – 12 h 40 :      Hélène Martinelli : Perdre le fil dans l’entre-image : polygraphie et désolidarisation iconique

Destruction des corps dessinés

(Modératrice : Elsa Caboche)

14 h 20 – 15 h :           Thierry Groensteen : Fragmentation de l’image chez Guido Crepax

15 h  – 15 h 40 :          Henri Garric : démembrer les corps, défaire la bande dessinée

Mercredi 9 novembre :

Destruction au cœur du processus intermédial

(Modératrice : Hélène Martinelli)

9 h – 9 h 40 :               Camille Baurin : Le Joker, Double Face, Clayface : de la défiguration des visages à la destruction des portraits dans Batman

9 h 40 – 10 h 20 :        Irène Langlet et Aurélie Huz : « Nikopol : de la BD au film : quelle destruction d’image ? »

Pause

Défaire et refaire la bande dessinée

(Modérateur : Thierry Groensteen)

10 h 45 – 11 h 25 :      Björn-Olav Dozo et Benoît Crucifix : « Les bandes détournées de Jochen Gerner et Ilan Manouach : entre destruction et engendrement »

11 h 25 – 12 h 05 :      Benoît Peeters : « Destruction ou réinvention : de quelques Aventures de Tintin

 

Trois journées de débat extrêmement excitantes ! Les interventions ont été enregistrées et seront mises en ligne dans peu de temps, nous l’espérons. Mais en attendant, vous pouvez patienter en consultant le reportage dessiné par Elsa Caboche (avec intervention de Simon Stawski en special guest). Il rend bien compte de l’ambiance qui a présidé à nos débats :

cr-colloque-destruction-0

cr-colloque-destruction-1

cr-colloque-destruction-2

cr-colloque-destruction-3

cr-colloque-destruction-4

cr-colloque-destruction-5

cr-colloque-destruction-6


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *